Entreprise et gamification : les 8 pratiques à connaître

Lisa Vallini

4 min de lecture
entreprise-et-gamification--les-8-pratiques-a-connaitre

La gamification ou ludification est le fait d'intégrer certains mécanismes de jeux dans des processus qui n'ont pas pour vocation première d'être ludiques. Mais le but, c’est quoi ? Rendre un processus plus attrayant, un modèle plus efficace ou encore trouver des solutions innovantes. De quoi assurer la motivation de chaque collaborateur !

Prêt à tout savoir sur la gamification ? 

Qu’est ce que la gamification ?

La gamification ou gamificationen formation est un concept  qui a su s’adapter aux nouveaux enjeux actuels et utilisé par les plus grandes entreprises. Il a pour but de modifier les comportements et d’inciter à l’action. Ce projet consiste à utiliser des éléments de jeux dans un contexte extérieur au jeu. L’apprentissage par le jeu va rendre l’expérience plus engageante et fidélisante pour les employés participants. C’est un bon moyen d’améliorer son management, de développer les compétences et d’utiliser l’incentive dans le monde de l’entreprise ! Il suffit de constater l’intérêt grandissant de la société pour les jeux vidéos ou les escapes games.

A quoi sert la pédagogie ludique de la gamification ?

Les avantages premiers du projet de gamification, aussi bien pour les clients que pour les collaborateurs concerne les points suivants :

  • Une attractivité plus importante
  • Une fidélisation accrue
  • Un message commercial plus attirant.

L’utilisation de la gamification permet de stimuler la créativité des employés participants tout en augmentant leur engagement et en maximisant leurs capacités d’innovation. De nouvelles compétences s’en voient donc développées. 

Elle permet également d’augmenter la satisfaction au travail de chaque collaborateur en rendant les tâches quotidiennes plus ludiques et donc d’améliorer la productivité et la créativité.

Enfin, elle améliore la communication interne, outil très efficace utilisé notamment par les services des ressources humaines ou encore de la communication.

 Et si on essayait d’y voir plus clair ?

Les méthodes de gamification au travail consiste souvent à inclure un seul dispositif ludique afin d’optimiser les performances et les résultats.  En effet, la gamification va définir des objectifs que les apprenants devront atteindre. 

Dans le cas du service Blablacar (service de covoiturage), les nouvelles problématiques consistaient à jouer sur le sentiment de confiance afin d’inciter les particuliers à avoir recours au covoiturage. En effet, l’entreprise a remarqué que bien souvent, le manque de confiance était un frein pour le covoiturage.

Elle a donc instauré un système de récompense des utilisateurs : chaque utilisateur se voit attribuer des niveaux d’expérience comme des points (débutant, habitué, confirmé, expert et enfin ambassadeur), de manière à stimuler l’engagement des utilisateurs déjà inscrits.

La mise en place de cette gamification a permis de fidéliser les clients de l’application mais aussi de gagner de nouveaux utilisateurs.

Les 8 pratiques à connaître pour créer une bonne stratégie de jeu de gamification

1. Définissez un objectif :

L’objectif doit être clair et facile à comprendre afin de ne pas perdre vos collaborateurs et les personnes qui vont participer à votre activité. Pour cela, il est conseillé de faire venir un animateur pour expliquer les règles et les attentes du jeu. Si vous ne pouvez pas en faire venir un, assurez-vous que les règles soient explicites, avec l’utilisation d’un graphique explicatif par exemple .

2. Ne pas croire que la gamification rend votre activité amusante

L’objectif de la gamification est de rendre une activité ludique. Bien souvent, les entreprises pensent qu’un jeu suffit à rendre quelque chose d’ennuyeux plus jovial et plus accessible.

Si le jeu est trop complexe cela pourrait démotiver les joueurs, qui n’en comprendraient pas forcément le sens.

3. Bien connaître ses joueurs

Pour que l’exercice de gamification soit efficace, il faut bien connaître les joueurs, leurs motivations, leur métier ou encore leurs envies. Vous devez également analyser leurs facteurs sociologiques, environnementaux et psychologiques. Le plus important est donc de tester votre jeu en amont du lancement. S’il s’agit d’un type de joueur que vous ne connaissez pas, testez-le davantage.

Pour connaître les joueurs, le plus simple est de créer des personae types.

Pour cela posez vous des questions simples :

  • Quel est son rôle ?
  • Quel est son parcours ?
  • Quels sont les mots clés qu’il ou elle utilise ?
  • Quelles sont les problématiques rencontrées ?
  • Pourquoi interagissent-ils avec votre dispositif ?

4. Communication sur l’approche gamifiée mise en place

La communication est très importante dans le processus de gamification. En effet, celle-ci doit être communiquée en amont de la mise en place du challenge, lors de la première phase et tout au long de celui-ci. Bien communiquer sur la mise en place du jeu permet de créer de l’engouement. Il faut donc porter une attention particulière aux outils et plateformes digitales utilisés pour gamifier. Vous pouvez également réaliser des courtes vidéos explicatives pour instaurer un climat de game dès le commencement.

5. Gérer les éventuels problèmes liés à la gamification

Il est important d’anticiper les écueils éventuels qui peuvent être liés à la mise en place du jeu, tel que :

  • l’ultra-compétition,
  • la dé-motivation des collaborateurs,
  • l’addiction, etc.

6. Montrer la récompense en amont du jeu

Bien que l’objectif est de rendre ludique une activité, montrer la récompense attendue reste quand même essentiel pour la motivation des participants. Les récompenses peuvent être diverses et variées. Pour certains, et notamment lors d’un processus de recrutement, la récompense est d’obtenir un entretien si le jeu est un succès.

Vous devez donc comprendre votre audience pour pouvoir lui proposer un contenu et une récompense adaptés.

Les exemples de gamification les plus fréquemment utilisés :

  • Badges ou trophées virtuel
  • Objets virtuels (une médaille par exemple)
  • Contenus à débloquer comme un livre blanc.
  • Chèques cadeaux, chèques culture etc …
  • Bons de réduction à utiliser uniquement sur votre site

7. Prenez tous les retours et surtout les négatifs

Les retours sur votre jeu doivent être pris en compte car cela va vous permettre de l’améliorer et de le rendre plus accessible. Pour être encore plus performant dans la conception, faites des étapes de test auprès des personnes, ainsi vous obtiendrez différents retours en amont de la finalisation.

8. Utilisez une plateforme fonctionnelle

Il est essentiel de mesurer et d’analyser et mesurer les comportements de chaque équipe de salariés. Bien que la gamification soit davantage axée sur le psychologique, utiliser une plateforme fonctionnelle permet de suivre les différents comportements et peut faire la différence.

👇 Les points à retenira retenir
  • La gamification permet de rendre une activité plus ludique et de proposer une expérience immersive
  • La gamification est une modalité d’apprentissage ludique qui vise à instruire l’apprenant sans contrainte.
  • Elle permet de faire de votre audience des ambassadeurs de votre marque.
  • Il est essentiel de réfléchir au système récompenses que l’on va mettre en place afin de motiver les salariés
  • C’est un bon moyen d’améliorer sa marque employeur et donc faciliter le recrutement Rh

Lisa Vallini