Cryptomonnaie et le futur des avantages salariés

Lisa Vallini

5 min de lecture
Cryptomonnaie, futur des avantages salariés  ?

S’inscrire dans l’air du temps avec la cryptomonnaie


Un investissement digital qui a la côte

C’est vrai, ce type de rémunération reste rare et audacieux, pourtant la cryptomonnaie offre des perspectives intéressantes pour valoriser la marque employeur et attirer des profils jeunes et créatifs. Pour rester compétitif dans la guerre des talents, 62 % des employeurs envisagent d’inclure cette solution dans leur package salarial.

Une étude conjointe de l’Association pour le développement des actifs numériques (ADAN) et le cabinet de conseil KPMG montre que 8 % des Français détiennent déjà des cryptomonnaies et que 30 % des sondés envisagent d’en acquérir. Le phénomène n’a donc rien d’éphémère. 

Une rémunération en jetons numériques

L’expansion du Bitcoin, une des cryptomonnaies les plus connues, a de quoi séduire puisque sa valeur a augmenté de 12 000 % depuis sa création. La perspective de recevoir une partie de sa rémunération en monnaie numérique a des chances de conquérir les collaborateurs aventureux qui ont le goût du risque et espèrent des gains rapides. 

Bon à savoir : dans le milieu des cryptomonnaies, les performances passées ne présagent pas des performances futures. Et oui, le marché peut s’envoler, comme dégringoler. Un investissement qui ne convient donc pas à tous les profils.

Sans surprise, une étude menée par ADP (Automatic Data Processing) intitulée « Future of Pay » dévoile que 35 % des Millenials (la fameuse génération Y) ne seraient pas contre l’idée d’un versement de leur rémunération en cryptomonnaie. 

Bon à savoir : le volume de Bitcoins échangés chaque jour s’élève entre 5 et 10 milliards de dollars. De quoi faire tourner la tête !

Avant d’assister à la généralisation du salaire en crypto, il faudra encore que la législation française accepte cette pratique. En attendant, le versement de primes ou bonus en actifs numériques est envisageable d’un point de vue juridique.

Bon à savoir : le Japon a été le premier pays à reconnaître officiellement le Bitcoin comme une monnaie à part entière en 2017. Depuis, les États-Unis, le Canada, l’Australie, le Costa Rica, l’Angleterre, la Norvège, la Suède, la Finlande ou Singapour ont rejoint le mouvement. La France est-elle la prochaine sur la liste ?

Étendre les possibilités aux cryptoactifs

Non, non, on ne parle pas de la kryptonite, mais bien des cryptoactifs qui regroupent les cryptomonnaies, mais aussi les NFT (certificat d’authenticité d’un actif numérique non interchangeable). On aurait eu du mal à le croire ces dernières années, pourtant ces vignettes virtuelles pourraient bien révolutionner le domaine de la culture et de l’art avec de nouvelles perspectives d’investissement.

Dans la même idée, la tokenisation compte de plus en plus d’adeptes. Ce terme aux connotations fantastiques consiste à créer un jeton qui remplit une certaine fonction. Il peut s’agir d’une valeur monétaire, mais aussi d’informations et c’est là que ça devient intéressant pour les entreprises.

Si vous souhaitez valoriser l’accomplissement d’une action, comme encourager le covoiturage pour venir au bureau, alors un algorithme détecte chaque trajet effectué et attribue de bons points virtuels aux covoitureurs. Une possibilité intéressante pour animer les futures opérations d’incentive !

Et en dehors du digital ?

L’étude Future of Pay révèle que la moitié des jeunes salariés aimeraient que leur entreprise fournisse des conseils financiers. Que ce soit pour investir dans la cryptomonnaie, acquérir un bien ou s’y retrouver dans les propositions de plan d’épargne du marché, l’employeur a un rôle à jouer.

Pour aller plus loin dans les avantages sociaux, les entreprises peuvent proposer une épargne salariale et retraite pour accompagner les actifs désireux de faire fructifier leur argent. De cette manière, vous aidez concrètement vos collaborateurs à développer une stratégie d’investissement sur mesure (incluant ou non des cryptomonnaies), adaptée au goût du risque de chacun et aux valeurs individuelles.

👇 Les points à retenirCryptomonnaie, futur des avantages salariés  ?
  • les salariés aimeraient trouver des conseils financiers pour investir auprès de leur employeur ;
  • les cryptomonnaies offrent des possibilités d’investissement hors des circuits classiques ;
  • de plus en plus de salariés s’intéressent à une rémunération numérique ;
  • s’ouvrir au format digital pourrait permettre aux entreprises de rester compétitives et attractives.

Lisa Vallini