Réduction des déchets en entreprise : les solutions innovantes à mettre en place !

Lisa Vallini

5 min de lecture
Réduction des déchets en entreprise !

Saviez-vous que chaque salarié produit entre 120 et 140 kg de déchets sur son lieu de travail ? Ça en fait des gobelets et des papiers imprimés. Et si on essayait de changer la donne avec des solutions innovantes ? Challenge accepté !

1. Revaloriser les déchets de l’entreprise avec le recyclage

« Attends, on recycle les canettes au bureau ? ». Et oui, 34 % des personnes interrogées par Zero Waste France l’avouent : ils ne connaissent pas bien la politique de recyclage de leur entreprise. Alors forcément, ça n’aide pas la valorisation des déchets. Pour mettre ce sujet sur le devant de la scène, on met en place une stratégie poubelle créative. 

Bon à savoir : la France figure sur le podium des plus gros producteurs de déchets d’après l’Ademe, avec environ 343 millions de tonnes de déchets par an en 2018. 

Afin de réduire les mégots sur les trottoirs, on installe un cendrier ludique avec une question essentielle à départager comme : « pour ou contre les sandales avec des chaussettes ». Bien sûr, vous pouvez adapter avec des préoccupations internes, c’est même largement encouragé. Après un certain nombre de déchets collectés, vous pouvez fêter ça avec une soirée d’entreprise.

Dans la même idée, pensez aux bornes de tri sélectif de différentes couleurs pour clarifier la gestion des déchets. Pour rester dans une démarche originale, vous pouvez partager un quiz sur les règles du recyclage et récompenser les meilleurs scores.

Bon à savoir : d’après Zero Waste France, 96 % des collaborateurs se disent prêts à changer certaines procédures de travail pour améliorer le système de tri. Il ne reste plus qu’à passer à l’action !

2. Innover sur la gestion des restes pour éviter le gaspillage alimentaire 

Pour atteindre l’objectif de réduction de 50 % de gaspillage alimentaire fixé par le gouvernement d’ici 2050, il va falloir se retrousser les manches. Alors pour agir au quotidien, on crée un rayon dédié au partage dans le frigo du bureau pour les restes mis à disposition de tous. 

Bon à savoir : d’après Sodexo, la cantine est le repère du gaspillage et de la production de déchets en entreprise avec 450 g de pertes par repas et par personne. Pour réduire la note en cuisine, on propose les excédents au personnel, à des associations ou à des services de collecte.

Et s’il y a encore des aliments délaissés ? On vous propose d’adopter un poulailler pour réduire à zéro le volume de déchets alimentaires. Et si l’idée de créer une ferme urbaine ne convainc pas les collègues, vous pouvez vous tourner vers une valeur sûre, le lombricomposteur. 

On vous rassure dès maintenant : lorsqu’il est utilisé correctement, un composteur n’émet pas d’odeur. Une fois installé, il ne reste plus qu’à le remplir de déchets organiques et attendre que la magie opère. Si vous ne vous servez pas du compost, vous pouvez faire appel à une entreprise partenaire pour le collecter.

3. Offrez une seconde vie à vos affaires plutôt qu’un trajet à la poubelle

On a tous des affaires qui traînent et dont on ne se sert pas. Organiser un vide dressing au bureau, c’est l’occasion de vider ses armoires et de créer un événement de partage entre collègues. Et si à la fin de la journée, certains objets ou vêtements n’ont pas trouvé preneurs, ne passez pas par la poubelle, mais plutôt par une ressourcerie. Ces lieux de collecte seront ravis de revaloriser et redistribuer vos affaires. 

Bon à savoir : la réduction des déchets en entreprise passe aussi par le réemploi. En privilégiant le marché de l’occasion et l’économie circulaire, vous vous engagez concrètement pour la planète. Alors pour l’équipement informatique et les fournitures, comme pour les habits, on pense à la seconde main.

4. Organisez un challenge ludique pour inciter à réduire la quantité de déchets

Réveillez l’esprit de compétition de vos équipes avec un challenge ludique en interne. Vous pouvez attribuer des points en fonction des actions menées par chacun durant une période donnée : 2 points pour passer à la vaisselle réutilisable, 3 points pour limiter les impressions aux indispensables ou 5 points pour entreprendre une clean walk pendant la pause déjeuner. 

De quoi motiver vos collègues à participer, d’autant plus si les récompenses donnent envie de gagner. Là aussi, pensez à rester dans le thème avec des cadeaux dématérialisés pour limiter les impacts environnementaux. 

Alors, vous êtes prêts à essayer une de ces solutions dans votre entreprise ?

Lisa Vallini