Qu’est-ce que la stimulation externe à l’entreprise par l’incentive ?

5 min de lecture
quest-ce-que-la-stimulation-externe-a-lentreprise-par-lincentive

Les programmes de stimulation interne à l’entreprise par l’incentive ont un impact important sur la motivation de ses salariés et son équipe commerciale (hors paie accordée), mais qu’en est-il en externe ? Quels sont les moyens pour motiver ses nouveaux clients et ses partenaires ? Nous vous expliquons comment optimiser la productivité de votre entreprise grâce à la stimulation externe.

1. La stimulation externe, c’est quoi

L’objectif de la stimulation externe

La stimulation externe à l’entreprise consiste à motiver ses clients et ses partenaires pour améliorer leur performance commerciale en échange d’une gratification ou de dotations à n’importe quel moment de l’année :

  • récompenser vos prospects pour les engager et les fédérer  ;
  • récompenser votre clientèle pour les fidéliser ;
  • stimuler l’activité commerciale grâce aux forces de vente de vos réseaux de distribution et/ou vos services points de vente, en accord avec vos objectifs et votre stratégie de promotion des ventes. Vous pouvez challenger vos revendeurs avec un challenge commercial ;
  • stimuler le recrutement extérieur à l’entreprise via des programmes de cooptation externe (services freelance ou plateforme).

Il existe plusieurs types de gratifications possibles pour l’incentive externe, selon le profil de la personne récompensée et selon les objectifs de l’entreprise : augmenter ses ventes ou fidéliser ses clients.

Les différentes formes et solutions de gratifications externes possibles 

Les avantages en nature 

Le cadeau d’affaires

Vous pouvez offrir un cadeau physique à vos partenaires B2B ou clients comme levier de motivation. Encore faut-il trouver le bon cadeau pour chaque personne.

Exemple : vous offrez un gâteau ou un coffret cadeau pour l’anniversaire d’un de vos prestataires.

La récompense monétaire

L’argent réel comme gratification peut également être un stimulateur externe efficace, mais qui peut vite devenir coûteux pour votre entreprise si votre budget est limité (en complément de la paie du salarié).

Exemple : vous offrez 100€ à chaque participant ayant vendu le plus de produits par rapport à leurs objectifs.

Les autres possibilités 

Les voyages :

Vous pouvez organiser un challenge sportif avec les équipes commerciales/sales externes. A la clé, vous pouvez récompenser les gagnants avec l’organisation d’un voyage de groupe. Tous les types de voyages peuvent être envisagés, avec une durée qui peut-être courte pour ne pas trop dépasser le budget de la société.

L’événementiel :

Vous pouvez mettre en place une soirée sur un thème insolite avec des animations, des activités ludiques ou encore la mise en place d’une dégustation par exemple, pour récompenser vos meilleurs clients.

En effet, l’organisation d’événements est un levier de fidélisation important que vous ne devez pas négliger. La mise en place de ces événements incentives sur-mesure renforcera également la culture d’entreprise auprès des différents acteurs externes.

Les gratifications en titres cadeaux

Les chèques cadeaux

Les chèques cadeaux ou cartes cadeaux sont des solutions souvent privilégiées par les entreprises parce qu’en plus d’avoir une réglementation fiscale avantageuse, ils sont très appréciés par les bénéficiaires. En effet, les chèques cadeaux laissent une liberté d’utilisation : ils peuvent être l’incentive idéal pour vos clients existants, vos prospects et vos partenaires. Le chèque cadeau peut être un moyen de motivation, de remerciement et d’encouragement bénéfique pour chaque acteur y compris vous même, qu’ils soient en format papier (comme l’acteur français Sodexo par exemple) ou dématérialisé.

Exemple : vous offrez 30€ de chèque cadeau pour un de vos clients qui parraine une personne qui s’inscrit à son tour.

Les chèques culture

Pour une opération de stimulation externe, le versement de chèques culture connaît la même réglementation fiscale que pour les chèques cadeaux.

Cette gratification semble moins pertinente dans cette situation, car l’utilisation des chèques culture est plus restrictive. Ils doivent être utilisés pour les biens et prestations à caractère culturel suivants :

  • places de cinéma et spectacle ;
  • places de concert et cirque ;
  • billets pour les musées et monuments historiques ;
  • livres et bandes dessinées ;
  • supports musicaux : CD, DVD etc.

Exemple : vous offrez 50€ de chèques culture à vos clients les plus fidèles.

2. Quels sont les avantages pour votre entreprise

Un facteur essentiel pour le business de votre entreprise 

La stimulation externe par l’incentive permet d’augmenter la productivité de votre entreprise à n’importe quel moment de l’année. Il faut voir les gratifications versées comme un investissement pour :

  • votre relation client : toucher de nouveaux prospects et fidéliser votre clientèle actuelle ;
  • votre productivité : en supplément du travail effectué par votre force de vente en interne, cela permet de stimuler vos prestataires pour qu’ils agissent selon vos objectifs commerciaux et peut impacter votre chiffre d’affaires.

Des avantages fiscaux

Pour la stimulation externe, les récompenses monétaires, les chèques cadeaux et les chèques culture bénéficient tous d’avantages fiscaux liés à la contribution forfaitaire libératoire (CFL).

La contribution libératoire est une contribution proportionnelle globale, uniquement à la charge du tiers. Cette contribution est exclusive de tout autre versement, notamment de cotisations salariales de sécurité sociale.

Circulaire interministérielle DSS/5B no 2012-56 du 5 mars 2012

A savoir : des tranches sont établies par l’URSSAF afin de réaliser la déclaration de ses opérations et donc bénéficier d’une exonération de charges (tranche 1 et tranche 2).

Les modalités de taxation pour les avantages en nature

La circulaire interministérielle est le texte de référence pour les modalités de taxation de la stimulation externe. Elle définit un barème légal en fonction du montant total de la dotation perçue par bénéficiaire et par an. Le bénéficiaire est assujetti de la sorte :

Les modalités de taxation pour les chèques cadeaux et culture

La circulaire interministérielle définit un régime spécifique aux chèques cadeaux et culture. Il faut toujours prendre en compte le montant des sommes perçues par bénéficiaire et par opérations dues. L’assujettissement du bénéficiaire est cependant différent :

Le barème est le même pour les chèques culture et pour les chèques cadeaux.

Pour les titres cadeaux l’avantage fiscal est plus intéressant mais la législation définit le nombre d’opérations à 4 par an.

A noter : La loi oblige à informer le salarié et son employeur des versements effectués par les tiers. Il doit faire une déclaration pour chacune des gratifications assujetties à des cotisations sociales auprès de l’URSSAF.

👇 Les points à retenir :good-to-know-glady
  • La stimulation externe consiste à motiver et inciter les partenaires et clients grâce à une gratification ;
  • Les objectifs de cette stimulation sont d’améliorer la relation client et la productivité de l’entreprise ;
  • Les chèques cadeaux ont une taxation très avantageuse pour votre entreprise.